Le CNRS
 

Actualités


Les Gaulois embaumaient les têtes de leurs ennemis vaincus

Publié le 7 novembre 2018

Des textes anciens décrivent que l’une des pratiques rituelles les plus impressionnantes des Celtes pendant l’âge du fer (800 avant J.-C. – fin du Ier siècle avant J.-C.) était de couper les têtes des ennemis tués au combat et de les embaumer pour les exposer devant les maisons des vainqueurs. Un site de fouilles archéologiques au Cailar, dans le sud de la France, a révélé un nombre considérable d’exemples de cette pratique. Des chercheurs du laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes et de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) ont effectué des analyses chimiques sur des fragments de restes humains et animaux afin de vérifier s’ils avaient subi un traitement spécifique. Les résultats révèlent qu’une partie des échantillons analysés contiennent des biomarqueurs de résine de conifère et des molécules de composés aromatiques obtenus uniquement lorsqu’on chauffe à haute température de la résine d’arbres appartenant à la famille des pins. Il s’agit donc bien d’un traitement volontaire, correspondant à celui décrit dans les sources littéraires antiques. C’est la première fois que des analyses chimiques permettent de prouver que les Gaulois pratiquaient l’embaumement de certaines têtes durant l’âge du Fer. L’étude est publiée le 7 novembre 2018 dans la revue Journal of Archaeological Science.

Lire l’actualité scientifique


filet

Les courbes affectent la migration et l’expression du génome des cellules

Publié le 6 novembre 2018

La migration des cellules participe à de nombreux processus physiologiques tout comme à la propagation de certains cancers. Des chercheurs de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse (IS2M) ont étudié ces mouvements et mis en évidence un nouveau phénomène : la curvotaxie. Elle désigne la capacité des cellules à migrer en fonction de la courbure de leur environnement, y compris à l’encontre de la gravité. Ces travaux ont mobilisé notamment des chercheurs de l’Institut des sciences du mouvement - Etienne - Jules Marey, publiés dans Nature Communication, montrent également que cette courbure influence l’expression de certains gènes.

Lire l’actualité scientifique


filet

Le Bassin Méditerranéen, théâtre de l’accélération des changements environnementaux en cours

Publié le 30 octobre 2018

Les changements climatiques s’accélèrent dans le bassin méditerranéen. Ils exacerbent d’autres problèmes environnementaux déjà existants comme les changements dans l’utilisation des sols (urbanisation, agriculture intensive) ou la pollution croissante qui conduisent au déclin de la biodiversité. Une équipe internationale menée par Wolfgang Cramer (IMBE) fait le point dans une synthèse publiée dans la revue Nature Climate Change.

Lire l’actualité scientifique


filet

Un scanner 3D pour la numérisation massive des objets d’art

Publié le 22 octobre 2018

Issue du laboratoire Modèles et simulations pour l’architecture et le patrimoine (MAP), la start-up Mercurio propose une machine pour créer rapidement et de manière automatisée des modèles numériques 3D d’objets d’art de toutes tailles. Un moyen inédit de valorisation des collections des musées et un nouvel outil pour les chercheurs. Cette invention et la start-up bénéficient d’un accompagnement en transfert de la technologie par la SATT Sud-Est.

Lire l’actualité scientifique


filet

Une évaluation mondiale du mercure pour Nations Unies

Publié le 22 octobre 2018

En s’appuyant sur les travaux les plus récents, une équipe internationale comprenant un chercheur de l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) a réalisé une nouvelle évaluation mondiale du budgets du mercure pour les Nations-Unies. Les activités humaines auraient conduit à une augmentation des concentrations de mercure dans l’atmosphère d’environ 450 % par rapport aux niveaux naturels (prévalant avant 1450) et à une augmentation moyenne des dépôts de mercure dans les océans et les sols de 300 %.

Lire l’actualité scientifique


filet

Cérémonie de remise des médailles du CNRS 2018

Publié le 22 octobre 2018


© CNRS/Stéphanie Chodkowski

Trois chercheurs membres de laboratoires de la délégation Provence et Corse du CNRS ont vu la qualité de leurs travaux récompensée à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée le vendredi 19 octobre sur le campus Joseph Aiguier du CNRS en présence des représentants institutionnels. Olivier Pouliquen (Institut universitaire des systèmes thermiques industriels) a reçu la médaille d’argent. Cyril Isnart (Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative) et Yann Kerdiles (Centre d’immunologie de Marseille Luminy) se sont vus remettre la médaille de bronze.


filet

Sur les traces de Portus Pisanus, le port perdu de Pise

Publié le 17 octobre 2018

Portus Pisanus, le puissant complexe portuaire maritime de Pise (Toscane) depuis l’époque romaine, a été abandonné au 15e siècle et a depuis complètement disparu. Des équipes françaises, dont des chercheurs du CEREGE, italiennes et anglaises se sont alliées pour explorer la longue histoire de ce port perdu, en utilisant les bio- et géosciences. Les résultats, publiés dans Scientific Reports, montrent que des changements environnementaux majeurs ont conduit à l’abandon et à la disparition de ce complexe influent.

Lire l’actualité scientifique


filet

Attribuer une valeur aux services écosystémiques pour mieux protéger les lagunes

Publié le 17 octobre 2018

Quelle valeur donner à la nature des territoires lagunaires de Biguglia et des étangs palavasiens ? Dans le cadre de l’Observatoire Homme Milieu – Littoral méditerranéen, une équipe de chercheurs, parmi lesquels des chercheurs du laboratoire Sciences pour l’environnement (SPE) et du laboratoire Aix-Marseille sciences économiques (AMSE), a mené une enquête qualitative auprès des acteurs clés de ces territoires pour réaliser une évaluation non monétaire des services écosystémiques fournis par ces lagunes. Les résultats de cette étude publiés dans la revue Ecologial Economics font ressortir des niveaux de consensus et de divergence quant à la priorisation des services écosystémiques, qui pourraient faciliter la prise de décisions efficaces en matière de conservation et de restauration écologique. 

Lire l’actualité scientifique


filet

Des métamatériaux optimisent l’IRM ultra-haut champ

Publié le 17 octobre 2018

Une nouvelle approche basée sur des métamatériaux, matériaux composites dont les propriétés n’existent pas à l’état naturel, améliore la qualité de l’imagerie à résonance magnétique (IRM) ultra haut-champ en homogénéisant les champs de radiofréquences. L’étude menée par des chercheurs de l’Institut Fresnel, de NeuroSpin (CEA) et de l’Institut Langevin en partenariat avec Siemens et la start-up Multiwave Innovation, sont publiés dans la revue Physical Review X. Elle ouvre la voie à des diagnostics médicaux plus rapides et plus précis.

Lire l’actualité scientifique


filet

Inauguration du premier grand télescope de CTA, retour sur dix années de travail

Publié le 17 octobre 2018

Le projet CTA (Cherenkov Telescope Array), une très grande infrastructure de recherche (TGIR) pour la partie française (des équipes de recherche de l’IN2P3, dont une du Centre de physique des particules de Marseille - CPPM, de l’INSU et du CEA sont engagées dans la construction de CTA), constitue le projet d’avenir du premier observatoire pour l’astronomie gamma de très haute énergie. La collaboration CTA-LST a travaillé pendant environ 10 ans sur ce projet qui s’achève aujourd’hui avec la construction du premier télescope prototype LST-1, dont le miroir parabolique fait 23 m de diamètre et la distance focale 28 m. L’inauguration de ce premier grand télescope de CTA a eu lieu le 10 octobre à La Palma.

Lire l’actualité scientifique


filet

archives Archives











 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Imprimer Contact Crédits Plan du site