Le CNRS
 
Carrières CNRS

Actualités


Radiotolérance bactérienne : une régulation haute couture !

Publié le 5 décembre 2019

La structure 3D d’un régulateur clé pour la radiotolérance chez Deinococcus a été résolue. Ces travaux publiés notamment par Laurence Blanchard, chercheuse CNRS à l’Institut de biosciences et biotechnologie d’Aix-Marseille (BIAM) dans Nucleic Acids Research décrivent un mécanisme moléculaire original de levée de répression qui conduit à la réparation de l’ADN en cas de stress environnemental sévère.

Lire l’actualité scientifique


filet

Anne Ealet, d’un infini à l’autre

Publié le 2 décembre 2019

De l’étude de la physique des particules à celle de la cosmologie, il y a un monde qu’Anne Ealet, chercheuse CNRS au Centre de physique des particules de Marseille (CPPM), n’a pas hésité à franchir. C’est en effet dans les grands défis que la chercheuse trace sa route guidée par son excellence et son enthousiasme.

Lire l’actualité scientifique


filet

Nouvelle stratégie pour l’optimisation des catalyseurs électrochimiques supportés

Publié le 2 décembre 2019

L’amélioration des performances d’un catalyseur moléculaire peut s’envisager par la modification de sa structure, mais aussi de celle de la matrice qui le supporte, qui peut en changer totalement les propriétés. Dans le cadre d’une collaboration avec l’université de Bochum, les chercheurs dont Christophe Léger et Vincent Fourmont du laboratoire de Bioénergetique et ingénierie des protéines (BIP) montrent que dans des systèmes optimisés, ces effets peuvent prévenir complètement et durablement l’inactivation d’un catalyseur d’oxydation de l’hydrogène par l’oxygène sans compromettre l’efficacité du système. L’approche est particulièrement utile/envisageable dans le contexte des biopiles à combustibles, où le catalyseur sur une des deux électrodes oxyde le dihydrogène, mais peut être inactivé par le dioxygène qui peut traverser la membrane de la fuelcell.

Lire l’actualité scientifique


filet

Une GTPase à 3 états pour contrôler les mouvements d’une bactérie

Publié le 2 décembre 2019

Les petites GTPases sont des régulateurs majeurs de la motilité cellulaire chez les eucaryotes, où elles fonctionnent comme des interrupteurs à 2 positions. C’est aussi le cas de la bactérie Myxococcus xanthus, qui a la particularité de changer sa direction de mouvement de façon coordonnée grâce à la petite GTPase MglA et son régulateur négatif, MglB. Paradoxalement, MglA et MglB sont localisés aux pôles opposés de la bactérie et donc séparées l’une de l’autre. Dans cette étude publiée dans la revue Nature Communications, les chercheurs dont Tâm Mignot, directeur de recherche CNRS au Laboratoire de chimie bactérienne (LCB) ont découvert une clé importante du mécanisme d’action de MglA et MglB en montrant que MglA est en fait une GTPase à 3 états.

Lire l’actualité scientifique


filet

Premières détections de sursauts gamma à très haute énergie

Publié le 22 novembre 2019

Les explosions cosmiques les plus violentes de l’Univers donnent naissance aux sursauts gamma, des flashs de photons très brefs, mais extrêmement énergétiques. L’hypothèse la plus vraisemblable est que l’explosion initiale engendre la formation d’un jet de plasma qui, lorsqu’il rencontre le milieu interstellaire, ralenti et crée une onde de choc qui agit alors comme un « accélérateur de particules cosmique ». Obtenus par des équipes de recherche internationales, impliquant notamment des scientifiques CNRS du Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM), grâce au concours de différents instruments d’observation, ces résultats sont présentés dans trois articles publiés dans la revue Nature le 20 novembre 2019.

Lire l’actualité scientifique


filet

Du boson de Higgs à la souris : les pixels du CERN ont permis de suivre la croissance de tumeurs spontanées chez la souris

Publié le 18 novembre 2019

Grâce à un scanner à comptage de photons développé par des ingénieurs et des physiciens du Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM), des biologistes de l’Institut de Biologie du Développement de Marseille (IBDM) ont pu suivre pendant plusieurs mois la croissance tumorale de souris développant spontanément des tumeurs du foie et évaluer leur réponse à un traitement contre le cancer. Cette étude a été publiée dans la revue iScience.

Lire l’actualité scientifique



filet

Talents CNRS 2019 : portraits des lauréats en Provence et Corse

Publié le 14 novembre 2019

Mardi 19 novembre prochain, dans le cadre de la Cérémonie des Talents CNRS 2019 Provence et Corse, le CNRS décernera la médaille de bronze et la médaille de cristal à six personnes issues de la communauté scientifique de Provence et Corse, pour leur contribution au rayonnement et à l’avancée de la recherche.

Lien vers les portraits des lauréats 2019


filet

La banquise d’Europe, témoin de l’activité chimique dans son océan ?

Publié le 12 novembre 2019

La croûte glacée d’Europe pourrait receler les traces d’une activité chimique dans son océan, d’après les travaux d’une équipe internationale menée par des chercheurs français du Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) et du laboratoire de Physique des interactions ioniques et moléculaires (PIIM), en collaboration avec le Southwest Research Institute (SwRI) aux Etats-Unis.

Lire l’actualité scientifique


filet

Le spectrographe Desi ouvre ses 5 000 yeux sur le cosmos pour traquer l’énergie noire

Publié le 31 octobre 2019

« Première lumière » pour l’instrument spectroscopique pour l’énergie noire, Desi (Dark Energy Spectroscopic Instrument) : son installation étant presque terminée, le nouvel instrument commence ses derniers essais avant d’entamer début 2020 et pour cinq ans une gigantesque cartographie du ciel. Cet instrument international, pour lequel le CEA, le CNRS, Aix-Marseille Université et la société Winlight System contribuent fortement, scrutera le ciel pour chercher à comprendre les effets de l’énergie noire.

Lire le communiqué de Presse


filet

Campagne Tonga : étudier l’impact des volcans sous-marins sur l’activité biologique dans l’océan de surface

Publié le 31 octobre 2019

Une équipe internationale de 29 chercheurs, dont deux chercheuses du Laboratoire d’océanographie de l’institut de la mer de Villefranche-sur-Mer (LOV) et de l’Institut méditerranéen d’océanologie (MIO), sillonnera le Pacifique, entre Nouméa et l’Arc volcanique des Tonga, du 1er novembre au 5 décembre 2019 à bord du navire océanographique L’Atalante. Cette campagne, baptisée Tonga, a pour objectif d’étudier l’impact des volcans sous-marins peu profonds sur la vie marine.

Lire le communiqué de Presse


filet

archives Archives


Abonnez-vous à notre chaîne YT
Treize minutes Marseille
Exposition itinérante 80 ans de Recherche en Provence
2019 : 80 ans du CNRS Provence et Corse
Les Jeudis du CNRS

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Imprimer Contact Crédits Plan du site