Le CNRS
 

Actualités


Une base de données de la température de la planète des deux derniers millénaires

Publié le 26 juillet 2017

En 2008, des chercheurs ont commencé à répertorier et analyser des enregistrements de paléotempératures couvrant les deux derniers millénaires et publiés dans la littérature scientifique, dans le cadre du projet 2kNetwork sous l’égide du projet Past Global Climate Change (PAGES). S’en est suivie la publication d’une série d’articles scientifiques documentant les températures pour chaque continent et d’un article de synthèse des données de l’ensemble des continents basé sur la première version de la base de données (PAGES2k, 2013). Depuis, les données océaniques ont été ajoutées. La dernière version de la base de données est sortie le 11 juillet 2017 dans la revue Scientific Data publiée par Nature Publishing Group. Elle est cosignée par près de 100 climatologues, donc quatre chercheurs français de l’ISEM, du CEREGE, du LSCE, et de LOCEAN, et contient près de 700 enregistrements.

Lire l’actualité scientifique


filet

Adoption de la mission spatiale PLATO

Publié le 26 juillet 2017

La proposition de mission spatiale PLATO, Planetary Transits and Oscillations of stars a pour objectif la découverte de planètes rocheuses autour d’étoiles proches, semblables à notre Soleil. Sélectionnée par l’ESA en 2014, la mission a été adoptée lors d’une réunion du Comité du Programme Scientifique de l’ESA qui s’est tenue le 20 juin 2017. Cette adoption clôt la phase d’étude et donne le feu vert à la phase de réalisation de la mission. Par suite, dans les prochains mois, un appel d’offre va être lancé pour la fourniture de la plate-forme spatiale sur laquelle seront placés les télescopes.

La France contribue, avec les laboratoires du CNRS, parmi lesquels le Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM), le CEA et le CNES, à l’électronique digitale des caméras rapides, les logiciels de vol des caméras normales et assurera les essais thermiques d’une partie des caméras et leur étalonnage. Les équipes françaises joueront aussi un rôle clé dans différents aspects du segment sol scientifique en charge de fournir le catalogue des systèmes planétaires.

Lire l’actualité scientifique


filet

La turbulence des noyaux planétaires excitée par les marées

Publié le 25 juillet 2017

Véritables boucliers contre les particules à hautes énergies, les champs magnétiques des planètes sont produits par des mouvements de fer dans leur noyau liquide. Le modèle dominant pour expliquer ce système s’accorde cependant mal avec les plus petits astres. Des chercheurs de l’Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre (IRPHE) et de l’université de Leeds proposent un nouveau modèle, dans lequel l’agitation des noyaux liquides serait due aux marées produites par les interactions gravitationnelles entre les astres. Au lieu de grands tourbillons turbulents de fer fondu loin sous la surface, les mouvements du noyau seraient dus à une superposition de nombreuses agitations ondulatoires. Ces travaux sont publiés dans Physical Review Letters le 21 juillet 2017.

Lire le communiqué de presse


filet

Inauguration du laboratoire commun "Systèmes Optiques et Instrumentation Embarquée (SOIE)"

Publié le 20 juillet 2017


© CNRS / Karine Baligand

Le laboratoire commun SOIE entre le groupe Thales, le CNRS et AMU a été inauguré le jeudi 13 juillet au Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) en présence notamment de Jean-Gabriel Cuby, directeur du LAM, Marc Ferrari, directeur adjoint du LAM, Pierre Chiappetta, VP Recherche d’AMU, Younis Hermès, délégué régional Provence et Corse du CNRS, Gabriel Marquette, directeur des relations industrielles à l’INSU du CNRS, Hervé Hamy, directeur observation et science chez Thales Alenia Space et Christine Queval présidente directrice générale de Thales SESO.


filet

La turbulence commune des particules et des footballeurs

Publié le 18 juillet 2017

Agités et turbulents les footballeurs ? Ce n’est pas la sociologie qui le dit, mais la mécanique des fluides. En étudiant les trajectoires de particules fluides dans un écoulement turbulent, des chercheurs de l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (IUSTI), du Laboratoire de mécanique des fluides et d’acoustique (LMFA) et de l’Institut de mathématiques de Marseille (I2M) ont mesuré des comportements similaires aux mouvements des sportifs en plein match. Ces travaux, qui soulignent l’effet du temps et du confinement sur les trajectoires des particules, sont publiés dans la revue Physical Review Fluids.

Lire l’actualité scientifique


filet

Des forêts mélangées pour atténuer l’impact du changement climatique

Publié le 11 juillet 2017

La décomposition des litières est un processus clé du fonctionnement des écosystèmes car elle régule le recyclage de la matière organique et la remise à disposition des éléments nutritifs. Le changement climatique entraîne des sécheresses accrues qui conduisent à un ralentissement de la décomposition des litières et donc de la remise à disposition au sol du carbone et de l’azote. Cependant la présence de plusieurs espèces végétales dans la litière atténue significativement l’impact négatif du changement climatique sur cette décomposition. C’est ce qu’a pu démontrer une équipe de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) sur le site expérimental de l’O3HP (Oak Observatory at OHP) dans un article paru dans la revue Journal of Ecology.

Lire l’actualité scientifique


filet

Vers des réseaux d’habitats multi-espèces robustes aux changements globaux

Publié le 11 juillet 2017

Sélectionner les futures aires protégées en combinant critères de qualité et de connectivité de l’habitat pour de multiples espèces pourrait permettre de mieux conserver la biodiversité sous la pression des changements climatiques et des changements d’usage des sols. C’est ce que démontre une étude menée par Cécile Albert, chercheur CNRS à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) et ses collègues de l’Université McGill et de l’Université du Québec en Outaouais (Canada) sur la région du grand-Montréal et publiée dans Conservation Biology.

Lire l’actualité scientifique


filet

Le mouvement impossible des ondes dans un "tapis de fakir"

Publié le 11 juillet 2017

Dans le domaine des ondes, certaines trajectoires comme le demi-tour en U, sont considérées comme impossibles. Des chercheurs de l’Institut Langevin, de l’Institut Fresnel, de l’Imperial College de Londres et de Multiwave Technologies ont montré que les ondes élastiques pouvaient pourtant, dans certains milieux, les suivre. Ces travaux ont permis de valider un modèle théorique simplificateur et sont publiés dans la revue Physical Review Letters.

Lire l’actualité scientifique


filet

Structure et histoire évolutive d’une arbalète bactérienne

Publié le 6 juillet 2017

Certaines bactéries, en particulier les pathogènes, sont armées d’un système qui fonctionne comme une arbalète et qui leur permet d’éliminer les autres microbes avec lesquelles elles sont en compétition. Elles peuvent aussi s’en servir pour attaquer des cellules eucaryotes telles que amibes et macrophages. Les équipes d’Eric Cascales au laboratoire d’Ingénierie des systèmes macromoléculaires (LISM) et de Christian Cambillau et Alain Roussel au laboratoire Architecture et fonction des macromolécules biologiques (AFMB), révèlent la structure d’un composant permettant l’ancrage et l’assemblage de la flèche de l’arbalète. Cette étude a été publiée le 26 juin 2017 dans la revue Nature Microbiology.

Lire l’actualité scientifique


filet

Un nouvel invité dans la formation du système nerveux

Publié le 6 juillet 2017

La première étape au cours de la formation du système nerveux central des vertébrés est l’induction neurale. Ce processus permet à des cellules naïves d’adopter un destin neural suite à la réception de différents signaux émis par l’organisateur dorsal. En utilisant deux modèles animaux, les équipes d’Hector Escriva et Stéphanie Bertrand au laboratoire de Biologie intégrative des organismes marins et de Laurent Kodjabachian à l’Institut de biologie du développement de Marseille (IBDM), révèlent la conservation au cours de l’évolution du rôle majeur d’une nouvelle molécule dans ce processus. Cette étude, qui ouvre des perspectives inédites pour l’étude de l’évolution des mécanismes de l’induction neurale, a été publiée le 3 Juillet 2017 dans la revue Nature Ecology and Evolution.

Lire l’actualité scientifique


filet

archives Archives







 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Imprimer Contact Crédits Plan du site