Accueil du site > Actualités
Le CNRS
 1-6 

Actualités



28.04.2017  Staphylocoque doré et cellules souches : une mémoire d’éléphant pour un ver immortel

La planaire, ver plat et aquatique, est capable de résister à des bactéries très pathogènes voire mortelles pour l’Homme. Mais ce modèle d’étude est aussi connu pour ses extraordinaires capacités de régénération qui en font un être potentiellement immortel : il ne peut pas mourir de vieillesse. Les cellules souches jouant un rôle central dans la capacité de régénération de la planaire, des chercheurs de l’Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE) se sont penchés sur leurs propriétés immunitaires. Leurs travaux, publiés dans la revue EbioMedicine ont mis en évidence, chez la planaire, une nouvelle voie de défense contre le staphylocoque doré impliquant les cellules souches. Celles-ci ont été identifiées comme étant le support de la mémoire immunitaire innée. Un premier contact de ces cellules avec le staphylocoque doré provoque une expression accrue des gènes de l’immunité, et active donc la mémoire immunitaire. De ce fait, l’élimination du pathogène est facilitée lors d’un deuxième contact avec le microbe. Cette découverte révèle une fonction immunitaire insoupçonnée des cellules souches et ouvre ainsi de nouvelles pistes d’action dans la lutte contre le staphylocoque doré ainsi que dans le développement de nouvelles thérapies applicables à l’Homme basées sur l’instruction des cellules souches.

Lire l’actualité scientifique


28.04.2017  L’océan Pacifique Sud-Ouest : une source importante d’azote externe pour l’océan

Une découverte récente de chercheurs de l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) risque de modifier la cartographie des recherches sur le cycle de l’azote dans l’océan. Les premiers résultats de la campagne océanographique OUTPACE montrent en effet que la région océanique où les flux de fixation d’azote atmosphérique sont les plus importants est le Pacifique Sud-Ouest. Cette vaste région située entre la Nouvelle-Calédonie et l’archipel des Tonga apparaît à l’échelle mondiale comme une source principale d’azote pour l’océan. L’azote étant essentiel à la croissance du plancton végétal, premier maillon de la chaîne alimentaire marine, ces résultats devraient inciter les spécialistes à porter une plus grande attention à cette région.

Lire l’actualité scientifique


26.04.2017  LHCb observe des indices d’une possible nouvelle physique

L’expérience LHCb, à laquelle participent des chercheurs du Centre de physique des particules de Marseille (CPPM), observe des anomalies intrigantes dans la façon dont certaines particules se désintègrent. Cela pourrait être un signe de nouveaux processus qui ne sont pas prédits par le Modèle Standard de la physique des particules. Le signal observé est encore à la limite de la précision statistique mais renforce des indications similaires étudiées par ailleurs.

Lire l’actualité scientifique


26.04.2017  L’océan Pacifique Sud-Ouest : une source importante d’azote externe pour l’océan

Une découverte récente de chercheurs de l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) risque de modifier la cartographie des recherches sur le cycle de l’azote dans l’océan. Les premiers résultats de la campagne océanographique OUTPACE montrent en effet que la région océanique où les flux de fixation d’azote atmosphérique sont les plus importants est le Pacifique Sud-Ouest. Cette vaste région située entre la Nouvelle-Calédonie et l’archipel des Tonga apparaît à l’échelle mondiale comme une source principale d’azote pour l’océan. L’azote étant essentiel à la croissance du plancton végétal, premier maillon de la chaîne alimentaire marine, ces résultats devraient inciter les spécialistes à porter une plus grande attention à cette région.

Lire l’actualité scientifique


24.04.2017  Nouméavirus, un nouveau virus d’amibe, contrôle le noyau de son hôte à distance

Des chercheurs du laboratoire Information génomique et structurale (IGS), en collaboration avec le laboratoire de Biologie à grande échelle, ont caractérisé un nouveau virus géant d’amibe, Noumeavirus, dont le mode de réplication original remet en cause la dichotomie traditionnelle entre les virus « nucléaires » et les virus «  cytoplasmiques ». Cette étude a été publiée le 21 avril 2017 dans la revue Nature Communications.

Lire l’actualité scientifique


11.04.2017  Rosetta : de nombreux changements détectés à la surface de la comète 67P/Churyumov-Gersimenko

La mission Rosetta a passé deux ans en orbite autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, permettant d’observer et de suivre l’évolution de la surface sur les images de la caméra OSIRIS-NAC1. De décembre 2014 à juin 2016, de nombreux changements ont été détectés en surface, localisés à certaines zones bien précises et liés aux processus d’activité cométaire. Dans leur grande majorité, ces changements modifient de façon marginale la surface de 67P, ce qui implique que le paysage observé aujourd’hui a été façonné plus tôt dans l’histoire de la comète, lorsque son orbite était différente et/ou qu’elle contenait plus de matériaux volatiles. Ces travaux qui ont été réalisés par une équipe internationale incluant des chercheurs du Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) et du Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (LESIA) viennent d’être publiés dans la revue Science le 21 mars 2017.

Lire l’actualité scientifique


 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site