Accueil du site > Actualités
Le CNRS
 1-10 Page précédente

Actualités



29.05.2017  Les sols vitrifiés du désert d’Atacama (Chili) : des traceurs d’incendies naturels à la fin du Pleistocène

En 2012, le Service Géologique Chilien a découvert des sols vitrifiés présents de manière discontinue sur de grandes étendues (une bande longitudinale de plus de 70km de longueur) dans la région de Pica au nord du désert d’Atacama, l’une des régions les plus arides de la planète.Une étude pluridisciplinaire menée par une équipe française impliquant Géoscience Rennes, le CEREGE, le LPG Nantes et l’IPAG/OSUG en collaboration avec des chercheurs chiliens a démontré que ces verres se sont formés lors d’incendies dans des sols enrichis en matière organique et en plantes silicifiées. Il s’agit de verres silicatés (environ 60% SiO2) très poreux avec une minéralogie témoignant de conditions réductrices extrêmes (sphérules de fer métallique, phosphures et monosulfures de fer, etc.), mais dépourvus d’indice géochimique de contaminant extra-terrestre. Grace à une étude paléomagnétique complétant des datations au carbone 14, au moins deux événements thermiques distincts séparés de plusieurs centaines d’années ont été mis en évidence.

Lire l’actualité scientifique


29.05.2017  Dans les choux ou dans les roses ? Le déterminisme du sexe chez le corail rouge

Le corail rouge est une espèce emblématique de Méditerranée dont les populations sont affectées par la hausse des températures. Une étude génomique réalisée par des chercheurs de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) a mis en évidence chez cette espèce à sexes séparés, un déterminisme génétique du sexe de type XY / XX. Il s’agit de la première démonstration d’un tel déterminisme chez les animaux non bilatériens et un nouvel exemple d’évolution indépendante de chromosomes sexuels. Ces résultats ont permis la mise au point d’une méthode de sexage moléculaire.

Lire l’actualité scientifique


29.05.2017  Le fer, une cible pour lutter contre les cellules souches cancéreuses

Théorie développée depuis environ une dizaine d’années en cancérologie : des cellules cancéreuses dites souches seraient à l’origine des cellules formant les tumeurs, mais aussi de l’apparition des métastases. Dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut Curie de Paris, l’Institut Necker-Enfants Malades et le Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CRCM), des chercheurs révèlent l’activité anti-cellules souches cancéreuses de dérivés de la salinomycine et leur mécanisme d’action spécifique sur la régulation du fer. Ces travaux, qui présagent le développement de médicaments plus efficaces pour lutter contre les métastases, sont parus dans la revue Nature Chemistry.

Lire l’actualité scientifique


29.05.2017  Paysage génétique des tumeurs du sein : une histoire d’(im)maturité de la cellule d’origine

Les cancers du sein constituent une famille hétérogène de tumeurs, présentant des caractéristiques phénotypiques et génétiques différentes. Cette hétérogénéité est responsable de la résistance de certaines tumeurs aux traitements anticancéreux. L’origine de cette diversité reste cependant mal connue. Une équipe du Centre de recherche en cancérologie de Lyon, en étroite collaboration avec une équipe du Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CRCM), montre que l’état de différenciation de la cellule d’origine de la tumeur influence la réponse précoce à une activation oncogénique aberrante et détermine l’histoire génétique du processus de tumorigenèse. Cette étude a été publiée le 15 avril 2017 dans la revue Nature Medicine.

Lire l’actualité scientifique


29.05.2017  Comment une surface peut guider l’auto-assemblage moléculaire ?

Des équipes marseillaises dont l’Institut matériaux microélectronique nanosciences de Provence (IM2NP), de l’Institut de chimie radicalaire (ICR) et du Laboratoire physique des interactions ioniques et moléculaires (PIIM) ont étudié une réaction de polymérisation de nano-rubans organiques, indispensables à l’électronique moléculaire, directement sur une surface d’argent, en combinant pour la première fois microscopie à effet tunnel et spectroscopie vibrationnelle. Ce travail publié dans Nature Communications montre que c’est la structure atomique de la surface qui guide la réaction chimique d’auto-assemblage.

Lire l’actualité scientifique


23.05.2017  The Bourne identity, ou la mémoire des cellules souches d’un ver immortel

Grâce à l’étude d’un petit ver plat aquatique, la planaire, des chercheurs de l’Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE) et leurs collaborateurs ont identifié une nouvelle voie de défense contre le staphylocoque doré impliquant les cellules souches. Cette étude a été publiée le 24 avril 2017 dans la revue Biomédecine.


22.05.2017  Du contexte au cortex : à la découverte des neurones sociaux

L’existence de nouveaux neurones sociaux vient d’être mise en évidence par des chercheurs de l’Institut de neurosciences des systèmes (INS), du Laboratoire de psychologie sociale et cognitive (LAPSCO) et de l’Institut de neurosciences de la Timone (INT). Ces recherches menées chez le singe ont montré que lorsque l’animal est amené à réaliser une tâche, des neurones différents s’activent selon la présence ou non d’un congénère. Ces résultats, publiés dans la revue Social Cognitive and Affective Neuroscience, améliorent notre compréhension du cerveau social et permettent de mieux comprendre le phénomène de facilitation sociale.

Lire le communiqué de presse


18.05.2017  Le CNRS et AMU renforcent leur partenariat


Signature de l’accord de partenariat renforcé entre le CNRS et AMU, en présence de Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université (à gauche), et de Alain Fuchs, président du CNRS (à droite) © Clément Mahoudeau


Alain Fuchs, président du CNRS, et Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université, ont signé mercredi 17 mai à Marseille, un accord de partenariat renforcé pour augmenter leurs initiatives communes au service des laboratoires et rationaliser leurs actions. Cet accord prévoit une série d’actions concrètes telles qu’une mise en commun du soutien aux chercheurs dans le montage de leurs projets scientifiques, des formations communes mais aussi des outils de gestion partagés.

Lire le communiqué de presse


18.05.2017  Création du CERCle, Club des ERC du site d’Aix-Marseille


De gauche à droite : Christian Bonnet, directeur du Centre CEA Cadarache, Patrice Bourdelais, directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université, Dominique Nobile, délégué régional de l’Inserm PACA, et Philippe Cury, représentant de l’IRD auprès de l’Union européenne © Axel Kaletka / CNRS


Le CERCle, Club des ERC (European Research Council) du site d’Aix-Marseille, a été officiellement lancé lundi 15 mai par Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université, Patrice Bourdelais, directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, Dominique Nobile, délégué régional de l’Inserm PACA, Christian Bonnet, directeur du Centre CEA Cadarache, et Philippe Cury, représentant de l’IRD auprès de l’Union européenne. Le CERCLe vise, en coordination avec les dispositifs existants, à encourager et aider les enseignants-chercheurs et chercheurs à candidater aux appels de l’ERC et créer une dynamique interne au site, à améliorer la visibilité de l’excellence scientifique du site d’Aix-Marseille et à appuyer la dynamique du site d’Aix-Marseille afin de renforcer sa position parmi les grands pôles européens de recherche.


16.05.2017  Congrès Apprentis Chercheurs de Marseille

Depuis 2014 des laboratoires de recherche marseillais sont partenaires des Apprentis Chercheurs. Initié en 2004 par l’association l’Arbre des Connaissances, le dispositif permet à des binômes de collégiens et de lycéens d’être accueillis régulièrement tout au long de l’année scolaire dans des laboratoires de recherche de leur quartier. Encadrés par des professionnels de la recherche, les élèves mènent un projet scientifique, s’initient à la démarche expérimentale et découvrent un milieu professionnel vu de l’intérieur. Grâce à l’implication de professionnels de la recherche volontaires, 9 élèves ont été accueillis cette année à l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (ISM2), à l’Institut de microbiologie de la Méditerranée (IMM) et à l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (IUSTI).

Lire le communiqué de presse


 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site