Accueil du site > Actualités
Le CNRS
 1-10 Page précédente

Actualités



31.10.2019  Le spectrographe Desi ouvre ses 5 000 yeux sur le cosmos pour traquer l’énergie noire

« Première lumière » pour l’instrument spectroscopique pour l’énergie noire, Desi (Dark Energy Spectroscopic Instrument) : son installation étant presque terminée, le nouvel instrument commence ses derniers essais avant d’entamer début 2020 et pour cinq ans une gigantesque cartographie du ciel. Cet instrument international, pour lequel le CEA, le CNRS, Aix-Marseille Université et la société Winlight System contribuent fortement, scrutera le ciel pour chercher à comprendre les effets de l’énergie noire.

Lire le communiqué de Presse


31.10.2019  Campagne Tonga : étudier l’impact des volcans sous-marins sur l’activité biologique dans l’océan de surface

Une équipe internationale de 29 chercheurs, dont deux chercheuses du Laboratoire d’océanographie de l’institut de la mer de Villefranche-sur-Mer (LOV) et de l’Institut méditerranéen d’océanologie (MIO), sillonnera le Pacifique, entre Nouméa et l’Arc volcanique des Tonga, du 1er novembre au 5 décembre 2019 à bord du navire océanographique L’Atalante. Cette campagne, baptisée Tonga, a pour objectif d’étudier l’impact des volcans sous-marins peu profonds sur la vie marine.

Lire le communiqué de Presse


31.10.2019  Comment les bactéries modifient-elles le comportement des drosophiles ?

Confrontés aux microorganismes qui partagent leur environnement, les eucaryotes disposent de mécanismes pour les contenir. Lorsque cette barrière immunitaire est franchie et que l’animal est infecté, d’autres processus biologiques sont déclenchés qui limitent les conséquences de l’infection. Dans une étude publiée dans la revue eLife, les chercheurs dont Julien Royet, professeur des universités et Léopold Kurz,maître de conférence à l’Institut de biologie du développement de Marseille (IBDM) montrent que des femelles drosophiles infectées par des bactéries pondent moins d’œufs que les femelles saines. Ils apportent la preuve que cette adaptation comportementale est due à la détection directe d’un composé universel présent dans la paroi bactérienne, appelé peptidoglycane, par seulement quelques neurones présents dans le cerveau des mouches.

Lire l’actualité scientifique


31.10.2019  Planter mille milliards d’arbres ne va pas arrêter le changement climatique

Parce que les arbres capturent le carbone grâce à la photosynthèse, certains scientifiques et groupes de défense de l’environnement préconisent de planter massivement des arbres comme solution au changement climatique. Un groupe de 46 scientifiques du monde entier, parmi lesquels trois chercheuses françaises, dont une de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE), appelle à la prudence. Dans un commentaire technique publié dans Science le 18 octobre, ils démontrent qu’une publication scientifique récente1 a considérablement surestimé le potentiel de la plantation d’arbres à atténuer le changement climatique. De plus, planter des arbres au mauvais endroit peut détruire certains écosystèmes, augmenter l’intensité des feux et à l’inverse exacerber le réchauffement climatique.

Lire l’actualité scientifique


31.10.2019  La ruminococcine C contre la résistance aux antibiotiques

Alors que les bactéries pathogènes résistent de plus en plus aux antibiotiques, de nouveaux médicaments doivent être mis au point. Dans cette optique, des chercheurs de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (ISM2), du Laboratoire de chimie et biologie des métaux (LCBM), de l’Institut de microbiologie de la Méditerranée (IMM) et de la société ADISSEO ont étudié le potentiel thérapeutique de la ruminococcine C. Grâce à sa structure unique et son mode d’action, présentés dans la revue Science Advances, cet antibiotique n’est pas toxique tout en détruisant des bactéries particulièrement nocives et sans induire de résistance.

Lire l’actualité scientifique


31.10.2019  La nature du fer exporté joue un rôle majeur dans son cycle océanique

Pour la première fois, une équipe internationale dont l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) a réalisé des observations in situ de la régénération bactérienne du fer dans la zone mésopélagique – l’océan « noir » où la lumière ne pénètre pas – de l’océan Austral et de la mer Méditerranée. En combinant ces observations à des simulations numériques du modèle biogéochimique PISCES, les chercheurs ont mis en évidence les rôles contrastés du fer biogénique et du fer lithogénique dans la zone mésopélagique. Ils ont démontré que la nature biogénique ou lithogénique du fer particulaire exporté vers les profondeurs contrôlait le réapprovisionnement de ce réservoir profond en fer dissous à l’échelle globale.

Lire l’actualité scientifique


21.10.2019  Un club des partenaires industriels pour la recherche sur les transferts radiatifs

Le Groupement de recherche Tamarys, qui fédère vingt laboratoires de recherche sur les matériaux et les transferts thermiques dont l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (IUSTI), crée son club des partenaires industriels pour favoriser les collaborations entre chercheurs et industriels sur des problématiques communes.

Lire l’actualité de CNRS la lettre innovation


21.10.2019  Inhibition allostérique de CRISPR-Cas9

Dans la course aux armements entre les bactériophages et leurs proies, les protéines virales anti-CRISPR inactivent l’immunité bactérienne CRISPR-Cas9. En combinant des approches de biologie structurale, biochimie et biologie cellulaire, les scientifiques dont Adeline Goulet, chercheuse CNRS au laboratoire d’Architecture et fonction des macromolécules biologiques (AFMB), décrivent un mécanisme inédit d’inhibition allostérique de CRISPR-Cas9 rendant ce système inapte à reconnaître sa cible. En outre, l’identification d’un système CRISPR-Cas9 naturellement résistant à cet inhibiteur représente l’un des premiers exemples de mécanismes anti-anti-CRISPR. Ce travail a été publié dans la revue Molecular Cell.

Lire l’actualité scientifique


17.10.2019  Inauguration de l’extension du Centre international de rencontres mathématiques (CIRM)


© CNRS/Karine Baligand


Mercredi 16 octobre 2019 à 11h, l’extension du Centre international de rencontres mathématiques (CIRM) a été inaugurée en présence notamment d’Antoine PETIT, PDG du CNRS, Stéphane SEURET, président de la Société Mathématique de France, Georges LEONETTI, vice-président du Conseil régional PACA et Marc SAVASTA, délégué régional à la recherche et à la technologie PACA.
Le projet 2R-Cirm (Reconstruction-Rénovation du Cirm) a été inscrit au CPER 2015/2020 dans le cadre du Programme 172 « Recherches scientifiques et technologiques pluridisciplinaires ». Un bâtiment-passerelle abrite une nouvelle salle de conférences de 100 places, une salle de travail connectée et un environnement audiovisuel high tech. Une aile accueille 20 chambres et studios supplémentaires.


17.10.2019  Il y a 70 000 ans, les Néandertaliens exploitaient intensément les lapins pour leur viande et leur fourrure

Jusqu’à présent, l’exploitation du petit gibier par les Néandertaliens était encore considérée comme anecdotique ou occasionnelle. L’analyse des restes de lapins vieux de 70 000 ans provenant du site archéologique de Pié Lombard dans les Alpes-Maritimes, a permis de démontrer que les lapins étaient au cœur de la sphère socio-économique des groupes Néandertaliens, aussi bien pour la consommation de leur viande que pour le traitement de leur fourrure. Cela implique l’utilisation récurrente de techniques d’acquisition sophistiquées, auparavant connues uniquement pour les sites paléolithiques occupés par Homo sapiens. L’étude réalisée par une équipe de chercheurs français dont Jean-Philip Brugal, chercheur CNRS, Pierre-Jean Texier, directeur de recherche émérite CNRS et Estelle Herrscher, chercheur CNRS du Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA) a été publiée récemment dans la revue Quaternary Science Reviews.

Lire l’actualité scientifique


 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site