Accueil du site > Actualités > Assemblage supramoléculaire chiral : hélice droite ou gauche, c’est le passé qui décide !
Le CNRS

Assemblage supramoléculaire chiral : hélice droite ou gauche, c’est le passé qui décide !



Le fait qu’une molécule achirale puisse donner dans certaines conditions des assemblages supramoléculaires chiraux n’a rien de surprenant. Il est par contre plus inattendu que l’une des deux formes, droite ou gauche, soit fortement favorisée (on parle alors d’assemblage homochiral). Dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut des sciences moléculaires de Marseille et plusieurs laboratoires de recherche Européens , les chercheurs ont réalisé à partir d’une porphyrine achirale, soluble dans l’eau, des structures tubulaires avec une distribution étroite des diamètres d’environ 16 nm. Grace à la microscopie électronique cryogénique (cryo-EM) associée à une analyse poussée des images, ils ont démontré pour la première fois que ces tubes sont des assemblages hélicoïdaux, donc chiraux, avec une forte prépondérance de l’hélice droite. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue ChemPhysChem.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site