Accueil du site > Actualités > Ce que les pupilles nous disent sur le langage
Le CNRS

Ce que les pupilles nous disent sur le langage



Le sens d’un mot est suffisant pour déclencher une réaction de notre pupille : quand nous lisons ou entendons un mot avec un sens associé à la luminosité (« soleil », « briller », etc.), nos pupilles se rétractent comme si elles étaient effectivement exposées à une plus forte luminosité. Et l’inverse se produit pour un mot dont le sens est associé à l’obscurité (« nuit », « ténèbres », etc.). Ces résultats, publiés le 14 juin 2017 dans Psychological Science par des chercheurs du Laboratoire de psychologie cognitive (LPC), du Laboratoire parole et langage (LPL) et de l’université de Groningen (Pays-Bas), ouvrent une nouvelle voie pour mieux comprendre le traitement du langage par notre cerveau.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site