Accueil du site > Actualités > Concentrer des bactéries pathogènes pour les détecter plus rapidement
Le CNRS

Concentrer des bactéries pathogènes pour les détecter plus rapidement



Détecter rapidement la présence de bactéries pathogènes est primordial dans de nombreux secteurs tels que l’agroalimentaire ou la cosmétique. Garantir l’absence de ces bactéries nécessite de bloquer les lots entre 24 et 48 heures avant leur commercialisation, ce qui peut constituer un vrai handicap. Après avoir développé une méthode permettant de dénombrer des bactéries d’intérêt, des chercheurs du Laboratoire de chimie bactérienne de l’Institut de microbiologie de la Méditerranée (LCB), de l’Institut de chimie des substances naturelles et de l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay proposent une nouvelle approche permettant de détecter et concentrer rapidement les bactéries à Gram négatif cultivables. Ce procédé innovant, qui permettra de libérer des lots à commercialiser dans la journée et sera exploité par la startup Click4Tag, est décrit dans la revue PLOS ONE le 10 juin 2015.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site