Accueil du site > Actualités > Conséquences des changements climatiques globaux sur l’écosystème méditerranéen : le cas de la chênaie pubescente
Le CNRS

Conséquences des changements climatiques globaux sur l’écosystème méditerranéen : le cas de la chênaie pubescente



L’Observatoire de Haute-Provence (OHP) renforce son soutien aux sciences de l’environnement en accueillant un site expérimental d’étude d’une chênaie pubescente, une des formations végétales phares du domaine méditerranéen, soumise aux changements climatiques globaux. Ce programme de recherche, unique en Provence, est le fruit d’une collaboration entre la fédération de recherche ECCOREV et trois unités de recherches (CEREGE, IMEP, OHP). Le projet de recherche intitulé O3HP (Oak Observatory at OHP) permettra d’obtenir de précieuses informations sur les conséquences des changements climatiques globaux sur le fonctionnement des écosystèmes et leur biodiversité.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site