Accueil du site > Actualités > De l’origine de la crise forestière en Afrique Centrale il y a 2 600 ans
Le CNRS

De l’origine de la crise forestière en Afrique Centrale il y a 2 600 ans



L’origine de la "crise forestière" qui a commencé il y a environ 3 000 ans et profondément affecté le couvert végétal de l’Afrique Centrale a longtemps été controversée. Une équipe internationale germano-franco-camerounaise dont le Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE) et le Laboratoire de chimie de l’environnement (LCE) regroupant paléoclimatologues, géochimistes et archéologues vient de remettre sur le devant de la scène l’hypothèse de la cause anthropique. Les résultats des analyses effectuées sur des sédiments lacustres en provenance du sud du Cameroun et leur combinaison à des données archéologiques régionales a en effet permis à cette équipe de mettre en évidence que, dans cette région, ces transformations de l’environnement forestier avaient commencé il y a 2 600 ans et n’étaient pas le fruit du changement climatique mais bien celui de la croissance démographique qu’a connue cette région à cette époque.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site