Accueil du site > Actualités > Des boucliers pour protéger de l’oxygène les catalyseurs des piles à combustibles
Le CNRS

Des boucliers pour protéger de l’oxygène les catalyseurs des piles à combustibles



L’utilisation des enzymes qui oxydent le dihydrogène est limitée par leur sensibilité à l’oxygène. Dans le cadre d’une collaboration interdisciplinaire franco-allemande, des chercheurs du Laboratoire de bioénergétique et ingénierie des protéines (BIP), de l’Université de Bochum et de l’Institut Max Planck (Allemagne), ont montré récemment qu’elle peuvent être protégées par incorporation dans un film hydrogel. Cette stratégie l’utilisation dans une pile à combustible de n’importe quel catalyseur sensible à l’oxygène. Ces résultats sont parus dans le Journal of the American Society.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site