Accueil du site > Actualités > Des ciments plus solides et plus « verts »
Le CNRS

Des ciments plus solides et plus « verts »



En réalisant des simulations à l’échelle atomique, des physiciens de l’Unité mixte internationale MSE (CNRS-MIT) et du Centre interdisciplinaire de nanoscience de Marseille (CINAM) ont déterminé le rapport optimal entre les proportions de calcium et de silice dans l’hydrate cimentaire appelé CSH (i.e. la “colle” du béton, issue de la réaction de dissolution/précipitation du clinker, la poudre grise du sac de ciment que l’on mélange à l’eau). Leurs résultats ouvrent la possibilité d’améliorer la résistance par un facteur 2 tout en réduisant de plus les besoins énergétiques à la fabrication du ciment.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site