Accueil du site > Actualités > Des donneurs d’électrons pour une polymérisation industrielle
Le CNRS

Des donneurs d’électrons pour une polymérisation industrielle



Les systèmes initiateurs redox de réactions de polymérisation combinent généralement un agent réducteur métallique et une source d’amorçage radicalaire formée par réduction d’un composé organique. Les exemples où le monomère est lui-même un des composants de la paire redox sont rares et font appel à des complexes supramoléculaires de métaux alcalins instables et dangereux à manipuler. Des chercheurs de l’Institut de chimie radicalaire (ICR) ont montré que des donneurs d’électrons organiques (DEO), source d’électrons alternative aux réducteurs métalliques, sont de très bons initiateurs de réactions de polymérisation. Ces résultats, parus dans la revue Angewandte Chemie International Edition, permettent d’envisager de nouvelles méthodologies de synthèse économiques et plus respectueuses de l’environnement.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site