Accueil du site > Actualités > Des échantillons lunaires étudiés à Poitiers pour comprendre leur aimantation
Le CNRS

Des échantillons lunaires étudiés à Poitiers pour comprendre leur aimantation



Quatre échantillons de roches lunaires recueillis lors des missions Apollo et fournis par la NASA sont actuellement à l’étude à Poitiers durant quelques jours. Pour vérifier une hypothèse sur l’origine du champ magnétique de la Lune, une simulation expérimentale a été mise au point par un consortium de chercheurs français : le Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CEREGE, UMR 6635 - CNRS / Université Paul Cézanne / Université de Provence / Collège de France / IRD), le Laboratoire de combustion et de détonique (CNRS) et le Laboratoire pour l’application des lasers de puissance (CNRS). Les scientifiques font subir aux roches lunaires placées dans un champ magnétique contrôlé des chocs induits par impulsion laser, puis ils analysent l’aimantation ainsi acquise par ces roches. Ils espèrent prouver que le champ magnétique lunaire peut avoir pour origine des impacts d’astéroïdes.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site