Accueil du site > Actualités > Des flux d’éléments chimiques « cachés » le long du littoral méditerranéen
Le CNRS

Des flux d’éléments chimiques « cachés » le long du littoral méditerranéen



Un consortium international de chercheurs dont le le Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE) et piloté par des chercheurs du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) a étudié la connectivité souterraine entre les lagunes côtières bordant le golfe du Lion et le domaine marin côtier. Il a découvert qu’au niveau de la lagune de La Palme, des éléments chimiques pouvaient être apportés à la mer via les circulations souterraines existant au travers du lido (cordon de sable). Ce vecteur constitue une nouvelle source d’éléments chimiques non prise en compte jusqu’à présent dans cette région. Ce mécanisme pourrait être particulièrement important dans le golfe du Lion en raison de la présence le long de ce littoral de nombreuses lagunes côtières séparées de la mer par un lido.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site