Accueil du site > Actualités > Des micro-tunnels accélèrent la libération des anticorps dans le sang
Le CNRS

Des micro-tunnels accélèrent la libération des anticorps dans le sang



Une équipe du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CIML), en collaboration avec une équipe de l’Institut San Raffaele, vient de découvrir que la micro-architecture des ganglions lymphatiques permet la libération des anticorps dans la circulation sanguine, étape préalable à leur acheminement jusqu’au site infecté. Il s’agit de micro-conduits de collagène qui transportent ces anticorps de façon plus rapide et plus efficace, au sein du ganglion, à l’image d’un tunnel ou d’une canalisation d’eau. C’est la première fois que des scientifiques s’intéressent à la façon dont sont libérés les anticorps au niveau des ganglions lymphatiques. Les résultats sont publiés le 14 novembre 2018 dans la revue Journal of Experimental Medicine.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site