Accueil du site > Actualités > Des molécules fluorées modulables par multi-catalyse
Le CNRS

Des molécules fluorées modulables par multi-catalyse



Les 1,3-polyols, structures moléculaires très communes présentes dans de nombreux produits naturels ou médicaments, montrent de fortes activités biologiques grâce aux réseaux très denses de liaisons hydrogène capables d’interagir en se liant fortement et sélectivement à des cibles biologiques variées. Afin d’explorer de nouveaux espaces chimiques en vue de modifier les activités biologiques des ces polyols, les chercheurs de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (ISM2) ont eu l’idée de combiner deux catalyseurs : un organocatalyseur (basé sur un squelette purement organique) et un catalyseur métallique peu onéreux au cuivre. Cette combinaison a permis l’introduction sélective d’un ou plusieurs atomes de fluor dans ces polyols, menant à des molécules innovantes via un procédé très rapide. Ces travaux sont publiés dans la revue ACS Catalysis.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site