Accueil du site > Actualités > Des vocalises de plaisir pour réduire la consommation de drogue chez le rat
Le CNRS

Des vocalises de plaisir pour réduire la consommation de drogue chez le rat



Les rats utilisent des vocalises dans les ultrasons pour communiquer des émotions positives (haute fréquence d’ultrasons) ou négatives (basses fréquence d’ultrasons). Les chercheurs de l’Institut de neurosciences de la Timone ont montré que des vocalises positives émises par un rat étranger au rat testé diminuent sa consommation de cocaïne, alors que la diffusion de vocalises négatives l’augmente de manière transitoire. La lésion du noyau subthalamique, une structure profonde du cerveau, annule ces modulations. Ces résultats, publiés dans Addiction Biology, soulignent l’importance du rôle joué par le contexte social, et notamment la communication, au moment de la consommation de drogue.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site