Accueil du site > Actualités > Détecteurs à pixels hybrides : un nouvel outil pour mesurer la structure électronique des solides cristallins
Le CNRS

Détecteurs à pixels hybrides : un nouvel outil pour mesurer la structure électronique des solides cristallins



Des physiciens du laboratoire Cristallographie, résonance magnétique et modélisations (CRM2), en collaboration avec la société ImXPAD, start-up issue du Centre de physique des particules de Marseille (CPPM), ont conçu et réalisé le premier diffractomètre à rayons X de laboratoire utilisant un nouveau type de détecteurs à rayons X : les détecteurs à pixels hybrides.L’amélioration de la sensibilité en intensité qui en résulte permet une reconstitution deux fois plus précise des structures électroniques des solides cristallisés. Ce travail est publié dans la revue Acta Crystallographica B.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site