Accueil du site > Actualités > Détection de la plus lointaine galaxie : la fin de l’« âge sombre »
Le CNRS

Détection de la plus lointaine galaxie : la fin de l’« âge sombre »



Une équipe d’astronomes français et britanniques, à laquelle participent trois chercheurs du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, vient de déterminer la distance de la galaxie la plus éloignée jamais observée à ce jour. Pour cela, ils ont utilisé le Very Large Telescope de l’ESO. En analysant soigneusement la lueur extrêmement faible provenant de la galaxie, ils ont constaté qu’ils étaient en train de l’observer alors que l’Univers avait à peine 600 millions d’années. C’est la première fois que des astronomes sont témoins du moment où, par réionisation, l’Univers passe du stade d’« âge sombre » à celui d’Univers transparent, c’est‐à‐dire lumineux. Ces observations suggèrent que le rayonnement provenant de galaxies voisines a aidé à dissiper le brouillard d’hydrogène opaque environnant qui empêchait la lumière de s’échapper et de parvenir jusqu’à la Terre après un voyage de 13 milliards d’années. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature du 21 octobre 2010.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site