Accueil du site > Actualités > Déterminer la température de formation des glaces de la comète Tchouri grâce à la modélisation moléculaire
Le CNRS

Déterminer la température de formation des glaces de la comète Tchouri grâce à la modélisation moléculaire



En interprétant les mesures d’abondance relative de diazote et de monoxyde de carbone réalisées par la sonde Rosetta dans l’environnement de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, des physiciens notament du laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) ont déterminé que les glaces de cette comète se seraient formées au sein de la nébuleuse protosolaire à une température comprise entre -241 et -203 °C. Des modélisations moléculaires précises ont montré que la surabondance de monoxyde de carbone observée peut être expliquée par l’agglomération de clathrates par la comète au moment de sa formation. Ces cages de glace ont alors capturé les molécules volatiles présentes dans la nébuleuse tout en modifiant leurs abondances relatives au moment du piégeage.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site