Accueil du site > Actualités > Histoire d’une révolution bioénergétique chez les bactéries
Le CNRS

Histoire d’une révolution bioénergétique chez les bactéries



La quasi-totalité des besoins énergétiques cellulaires sont couverts par un seul et même procédé : la génération d’un stock d’énergie disponible à partir de transferts d’électrons au sein d’une chaîne de molécules membranaires. Il y a 2.5 milliards d’années, l’accumulation de l’oxygène sur terre a entraîné une oxydation globale des milieux et a ainsi modifié la disponibilité en substrats réducteurs et oxydants. Ceci a induit une totale recomposition des chaînes de transfert d’électrons. Dans un article publié en ligne le 8 mai 2009 dans la revue Proc. Natl. Acad. Sci. USA, des chercheurs du laboratoire Bioénergétique et Ingénierie des Protéines (UPR9036 CNRS) à Marseille, en collaboration avec des chercheurs français, américains et allemands, proposent une datation phylogénétique et un scénario pour cette révolution bioénergétique chez les bactéries.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site