Accueil du site > Actualités > L’ADN sédimentaire révèle 6000 ans d’histoire de l’élevage archivés au fond d’un lac de montagne
Le CNRS

L’ADN sédimentaire révèle 6000 ans d’histoire de l’élevage archivés au fond d’un lac de montagne



Grâce à l’ADN piégé dans les sédiments lacustres, des chercheurs du laboratoire Environnement, dynamique et territoires de la montagne – EDYTEM et du laboratoire d’Ecologie alpine – LECA et le centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement - CEREGE ont pu confirmer la présence de troupeaux autour du Lac d’Anterne, près de Chamonix, dès 3000 avant Jésus-Christ. Fait intéressant : les périodes d’élevage mises en évidence dans l’étude correspondent aux pics d’érosion constatés dans cette zone – suggérant que l’activité humaine a eu très tôt un impact sur les milieux d’altitude.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site