Accueil du site > Actualités > L’effondrement des cycles de campagnols impacte la démographie des chouettes hulottes
Le CNRS

L’effondrement des cycles de campagnols impacte la démographie des chouettes hulottes



Les campagnols, ces petits rongeurs herbivores, sont connus pour leurs cycles de populations : tous les 3 à 5 ans, celles-ci atteignent des pics vertigineux – jusqu’à 200 fois le nombre habituel d’individus. Une équipe franco-britannique composée de chercheurs de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (CNRS/AMU/Université d’Avignon/IRD) et du Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/Université Montpellier 2) vient de montrer que l’effondrement de ces pics depuis une dizaine d’années a des conséquences directes sur la reproduction de la chouette hulotte, l’un des prédateurs du campagnol.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site