Accueil du site > Actualités > L’espacement des lettres améliore la lecture chez les enfants dyslexiques
Le CNRS

L’espacement des lettres améliore la lecture chez les enfants dyslexiques



L’augmentation de l’espacement des lettres d’un mot et des mots d’un texte améliore la vitesse et la qualité de la lecture chez les enfants dyslexiques, et ce sans aucun entrainement préalable. Ils lisent en moyenne 20 % plus vite et font deux fois moins d’erreurs. C’est ce que vient de constater une équipe de recherche franco-italienne co-dirigée par Johannes Ziegler du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/Aix-Marseille Université). Ces résultats sont publiés la semaine du 4 juin 2012 par la revue Proceedings of the National Academy of Science (PNAS). Parallèlement à ces résultats, une application iPad/iPhone a été élaborée par l’équipe et est disponible sous le nom de « DYS ». Elle permet aux parents et aux enfants de modifier l’espacement des lettres et de tester les bénéfices de cette manipulation sur la lecture. Les chercheurs pourront ainsi recueillir à grande échelle et en temps réel des données qu’ils pourront ensuite analyser et étudier.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site