Accueil du site > Actualités > L’extrême torsion d’un hydrocarbure polycyclique aromatique
Le CNRS

L’extrême torsion d’un hydrocarbure polycyclique aromatique



La plupart des hydrocarbures polycycliques aromatiques se présentent sous forme de molécules plates. Elles peuvent se déformer et passer en 3D si on les contraint. Un consortium de chercheurs du Centre interdisciplinaire de nanoscience de Marseille (CINaM), de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (ISM2), de l’Institut parisien de chimie moléculaire (IPCM), de la Fédération des sciences chimiques de Marseille (FSCM) et de l’Institut de chimie radicalaire (ICR) a ainsi obtenu, à l’intérieur de ces molécules, le cycle de benzène le plus tordu jamais observé. Ces travaux, publiés dans Angewandte Chemie International Edition, montrent de nouveaux cas de figure et ouvrent la voie à de nouveaux matériaux.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site