Accueil du site > Actualités > L’utilisation d’un curare ferait baisser la mortalité liée aux détresses respiratoires aiguës
Le CNRS

L’utilisation d’un curare ferait baisser la mortalité liée aux détresses respiratoires aiguës



L’étude ACURASYS, coordonnée par un chercheur de l’Unité de Recherche sur les Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes (CNRS/Université Aix-Marseille 2) et impliquant vingt centres français, vient de conclure à une réduction de la mortalité de patients en détresse respiratoire très grave et hospitalisés en réanimation, grâce à l’emploi d’un curare bien connu : le cisatracurium. Ce résultat a été publié le 16 septembre 2010 dans la revue New England Journal of Medicine.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site