Accueil du site > Actualités > LHCb dévoile de nouvelles particules exotiques
Le CNRS

LHCb dévoile de nouvelles particules exotiques



La collaboration LHCb, à laquelle participe le CNRS (dont des chercheurs du CPPM), a observé trois nouvelles particules et confirmé l’existence d’une quatrième. Il s’agirait de tétraquarks, c’est-à-dire de particules formées chacune de deux quarks et deux antiquarks. En raison de leur composition non standard, ces nouvelles particules ont été classées dans la vaste catégorie des particules “exotiques”, et leur interprétation théorique exacte reste à l’étude. Ces résultats font suite à la découverte des particules type pentaquarks, faite en 2015 par LHCb.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site