Accueil du site > Actualités > La Grande tâche rouge de Jupiter diminue en taille mais pas en épaisseur
Le CNRS

La Grande tâche rouge de Jupiter diminue en taille mais pas en épaisseur



Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire, est avant tout composée de liquides et de gaz. Jets, vents et tourbillons dessinent au sein de ses nuages de nombreuses bandes parallèles ainsi que des tâches colorées dont l’une d’elles se distingue nettement : la Grande tache rouge, un anticyclone de la taille de la Terre observé depuis plus de 350 ans mais qui diminue subitement de taille ces dernières années.Cette couche de nuages, très opaque, rend difficile l’observation en profondeur. Mais grâce à leurs expériences de laboratoire, leurs analyses et leurs simulations numériques, des scientifiques de l’Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre (IRPHE) ont pu étudier la dynamique des grands tourbillons et déterminer l’équilibre universel des forces qui les dessinent.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site