Accueil du site > Actualités > La métropole d’Istanbul est-elle menacée par un séisme majeur ?
Le CNRS

La métropole d’Istanbul est-elle menacée par un séisme majeur ?



La faille nord-anatolienne constitue une frontière tectonique majeure entre l’Anatolie et l’Europe. Leurs mouvements relatifs, de l’ordre de 2 cm/an actuellement, y provoque régulièrement des séismes dévastateurs. Un des segments marins de cette faille, en mer de Marmara, ne semble pas avoir enregistré de séisme important depuis 1766. Au vu des ruptures successives récurrentes observées sur les segments adjacents, à terre et en mer, se pose la question de savoir si ce segment de faille est bloqué, et donc accumulerait des contraintes susceptibles de provoquer un séisme de forte magnitude, à moins de 50 km de la métropole d’Istanbul, ou si, au contraire, il coulisse de façon continue et asismique pour absorber le mouvement observé tout au long de la faille nord-anatolienne. Pour tenter de répondre à cette question, des équipes françaises dont Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE), allemandes et turques se sont associées pour réaliser une expérience de géodésie fond de mer innovante.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site