Accueil du site > Actualités > La proximité des lésions de l’ADN favorise la mutagenèse
Le CNRS

La proximité des lésions de l’ADN favorise la mutagenèse



Des chercheurs du Centre de recherche en cancérologie de Marseille (CRCM) montrent que la proximité de lésions dans l’ADN augmente fortement le risque de mutagenèse. En effet, la présence de lésions distantes de seulement quelques milliers de nucléotides inhibe fortement les voies non-mutagènes qui permettent à la cellule de dupliquer un ADN endommagé sans erreur, ce qui profite à la voie mutagène. Ce travail a été publié le 26 février 2018 dans la revue Nucleic Acids Research.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site