Accueil du site > Actualités > Le bérylium 10 pour identifier et dater la transition entre Pléistocène inférieur et Pléistocène moyen
Le CNRS

Le bérylium 10 pour identifier et dater la transition entre Pléistocène inférieur et Pléistocène moyen



Des chercheurs du Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement (CEREGE), du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) et de l’université de Bari Aldo Moro (Italie) ont étudié l’affleurement sédimentaire du site italien de Montalbano Jonico, candidat pour être le stratotype de la limite entre le Pléistocène moyen et le Pléistocène inférieur. Ils ont ainsi pu mettre en évidence, pour la première fois et avec une très haute précision, le doublement de production du bérylium 10 dû à l’effondrement de l’intensité du champ magnétique terrestre qui s’est produit à cette époque, simultanément à son inversion de polarité. Ils ont également pu dater cette inversion de manière précise et absolue. Suite à ces travaux, les chercheurs estiment que cet affleurement est le meilleur candidat pour la limite considérée.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site