Accueil du site > Actualités > Le fleuve Amazone, une source majeure de contaminants organiques dans l’Atlantique Nord tropical
Le CNRS

Le fleuve Amazone, une source majeure de contaminants organiques dans l’Atlantique Nord tropical



Les additifs organiques pour plastiques, tels les esters organophosphorés et les bisphénols, ainsi que d’autres contaminants organiques émergents, tels les composés perfluorés, sont de plus en plus détectés dans l’environnement et suscitent des inquiétudes en raison de leur toxicité présumée. Au cours de l’expédition transatlantique "Sargasses II", une équipe de chercheurs de l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) et du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) a prélevé et analysé des échantillons d’eau de mer entre le Cap-Vert et la Martinique. Les résultats indiquent que le fleuve Amazone est une source importante de contaminants organiques dans l’Atlantique Nord tropical.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site