Accueil du site > Actualités > Le mécanisme de formation des cellules géantes multinucléées dévoilé
Le CNRS

Le mécanisme de formation des cellules géantes multinucléées dévoilé



Une équipe de recherche du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (UMR 6102 CNRS / INSERM /Université de la Méditerranée) dirigée par Eric Vivier, en collaboration avec un laboratoire d’Oxford, vient de montrer qu’une protéine membranaire appelée DAP12 est nécessaire et suffisante à la formation des cellules géantes multinucléées qui contribuent à l’inflammation chez les patients atteints, entre autres, de tuberculose, de sarcoïdose, de schistosomiase. Sur les sites d’implantation de biomatériaux, ces cellules les dégradent progressivement. Les chercheurs ont montré que DAP12 présente dans les macrophages déclenche une cascade de signaux aboutissant à la synthèse de protéines impliquées dans la fusion. Si cette cascade est inhibée, la formation de ces cellules géantes pourrait être limitée, et les biomatériaux préservés. Les résultats sont publiés dans « Science Signaling » dernier né de la revue Science

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site