Accueil du site > Actualités > Les microalgues calcaires, témoins de l’acidification des océans
Le CNRS

Les microalgues calcaires, témoins de l’acidification des océans



Le phytoplancton calcaire, maillon important du cycle du carbone océanique, apparaît très sensible à l’acidification océanique. Une étude internationale impliquant notamment des chercheurs du Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement – CEREGE montre que la sécrétion du squelette calcaire d’une espèce de microalgues : les coccolithophores, diminue quand les eaux marines deviennent plus acides, mais certaines souches hyper-calcifiées se sont adaptées aux milieux les plus corrosifs. Leurs résultats sont publiés le 4 août 2011 dans la revue Nature.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site