Accueil du site > Actualités > Les nouvelles preuves d’un quatrième domaine du vivant
Le CNRS

Les nouvelles preuves d’un quatrième domaine du vivant



Grâce à des études phylogénétiques reproductibles, des scientifiques de l’Unité de Recherche sur les Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes (CNRS/Université Aix-Marseille 2) viennent d’établir de nouvelles preuves de l’appartenance des grands virus à ADN, comme Mimivirus, à un quatrième domaine de la vie. Ces travaux parus le 2 décembre 2010 dans la revue PLoS One continuent à agiter la communauté scientifique autour d’une question qui ne fait toujours pas l’unanimité aujourd’hui.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site