Accueil du site > Actualités > Les pouponnières d’étoiles interagissent avec leur environnement au cœur des galaxies massives
Le CNRS

Les pouponnières d’étoiles interagissent avec leur environnement au cœur des galaxies massives



Les régions de formation d’étoiles les plus intenses de l’Univers jeune interagissent fortement avec leur environnement en échangeant rapidement d’énormes quantités de gaz. Cette découverte, réalisée par une équipe internationale d’astronomes, notamment de l’Institut d’astrophysique spatiale (IAS), du Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM) et du laboratoire Astrophysique instrumentation modélisation (AIM), apporte un nouvel indice pour comprendre comment ces galaxies massives ont pu croître si vite, il y a environ 11 milliards d’années. Cette étude est publiée, à travers deux articles, dans la revue Astronomy & Astrophysics du 30 novembre 2018.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site