Accueil du site > Actualités > Même à + 2 °C, les écosystèmes méditerranéens seront fortement perturbés
Le CNRS

Même à + 2 °C, les écosystèmes méditerranéens seront fortement perturbés



Lors de la COP21, en décembre dernier, les gouvernements du monde entier se sont mis d’accord pour « maintenir l’augmentation de la température moyenne mondiale à 2°C au-dessus du niveau préindustriel ». Même si cet objectif était atteint, les écosystèmes terrestres méditerranéens subiraient des conditions jamais atteintes au cours des 10 derniers millénaires, la végétation évoluant vers des états plus secs dans une grande partie du bassin. Un réchauffement global de 3 °C induirait une migration du désert vers le nord de l’Afrique et une réduction des forêts alpines. Au-delà de 4 °C, la désertification s’étendrait au sud de l’Europe. C’est ce que viennent de montrer des chercheurs du CNRS, du Centre européen de recherche et d’enseignement en géosciences de l’environnement (CEREGE) et de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE), qui publient leur étude dans la revue Science.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site