Accueil du site > Sciences pour tous > Programmation des Jeudis du CNRS > 7 octobre 2010 - Mimivirus et autres histoires extraordinaires
Le CNRS


7 octobre 2010 - Mimivirus et autres histoires extraordinaires


Jean-Michel Claverie - 7 octobre 2010


"Mimivirus et autres histoires extraordinaires"

Qu’est-ce qu’un virus ? Les virus sont-ils vivants ? Doit-on les classer parmi les microbes ? 
Plus d’un siècle après la découverte de la première maladie virale, on serait en lieu d’espérer que ces questions de base aient toutes trouvé des réponses définitives. Ce n’est pas le cas, et les débats font encore rage. 

Pendant de nombreuses années, la virologie moderne a étudié l’énorme diversité des virus en termes de matériel génétique, de mécanisme d’infection, de réplication, et de virulence. Plus récemment, les chercheurs ont réalisé leur synthèse chimique, visualisé leur structure à l’échelle atomique, et commencé à prendre conscience de l’ampleur de leur biodiversité comme de leur impact écologique planétaire. Mais malgré ces connaissances accumulées, nous avons fait peu ou pas de progrès dans la compréhension de l’origine des virus, ou de la relation fondamentale qu’ils entretiennent avec le monde vivant.

En 2003, des chercheurs de l’Université de la Méditerranée et du CNRS à Marseille découvraient le premier virus géant, dénommé "Mimivirus". Plus gros et plus complexe que bien des bactéries, Mimivirus a bouleversé plusieurs dogmes de la virologie. Grâce à lui, et à d’autres virus géants qui ont été découverts depuis, nous sommes entrés maintenant dans une nouvelle époque où les concepts de base de la virologie peuvent de nouveau être questionnés : qu’entend-on par « virus » ? par quelle différence fondamentale se distinguent-ils des autres microorganismes ? et à quel point ont-ils été essentiels dans les innovations majeures qui ont ponctuée l’évolution de la vie sur notre planète ?
Participez à la conférence « Mimivirus et autres histoires extraordinaires », et vous ne verrez plus jamais les virus comme avant ! 

Jean-Michel Claverie est professeur de génomique et de bioinformatique médicale à la Faculté de médecine de l’université de la Méditerranée. Il dirige l’Institut de Microbiologie de la Méditerranée (CNRS/Université Aix-Marseille II) et également une de ses composantes, le laboratoire Information Génomique et Structurale.

Son principal domaine de recherche porte sur l’origine évolutive et la biologie des virus géants à ADN - comme Mimivirus – qui représentent un paradoxe en virologie, et l’étude de la biodiversité du monde microbien marin (protistes, bactéries et virus) où ces virus jouent un rôle probablement crucial. Pour cela, le laboratoire combine théorie et expérience par des approches moléculaires, structurales et cellulaires et par du séquençage à haut débit de génomes et de transcriptomes, intégrant leur analyse comparative. Les approches théoriques nécessitent le développement de méthodes bioinformatiques nouvelles adaptées à l’analyse de séquence et à l’extraction massive d’information. Jean-Michel Claverie s’intéresse également aux applications dans le domaine biomédical et biotechnologique des méthodes de nouvelle génération de séquençage à haut débit.

Il est coauteur de plus de 160 publications scientifiques dans des revues internationales et auteur de la version anglaise d’un livre de la célèbre collection « … pour les Nuls » : « La bioinformatique pour les Nuls ».

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site