Accueil du site > Actualités > Plastique dans les Océans : facteurs influant la libération d’additifs
Le CNRS

Plastique dans les Océans : facteurs influant la libération d’additifs



Les déchets plastiques se fragmentent en micro- et nanoparticules, et libèrent également du carbone organique dissous dont les additifs plastiques qui seraient rejetés à hauteur de 106 tonnes par an vers les océans. Des travaux menés à l’Institut méditerranéen d’océanographie (MIO) et à l’Ifremer ont montré que les microplastiques (polyéthylène et polychlorure de vinyle) libèrent une fraction massique de phtalates de l’ordre du ng.g-1 au cours des premières semaines de leur présence dans l’eau de mer. La lumière et les bactéries peuvent augmenter d’un facteur 2 à 5 la libération de ces composés.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site