Accueil du site > Actualités > Premier œil de mouche artificiel
Le CNRS

Premier œil de mouche artificiel



Le premier oeil composé (à facettes) artificiel fonctionnel vient de voir le jour. Nommé CurvACE, il dote déjà quelques robots aériens d’une vision panoramique unique grâce à seulement quelques centaines de pixels. Sur son « ancêtre » naturel, l’oeil de la mouche, il présente l’avantage de pouvoir être reprogrammé à volonté. CurvACE a été conçu par cinq équipes européennes incluant notamment des bioroboticiens de l’Institut des Sciences du Mouvement et un électronicien du Centre de physique des particules de Marseille. Publiés en ligne sur le site de la revue Proceedings of the National Academy of Science la semaine du 20 mai 2013, ces travaux jettent une lumière nouvelle sur l’oeil composé de la mouche, mais aussi sur les futurs capteurs visuels pour la robotique.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site