Accueil du site > Actualités > Première lumière pour SPIRou, le chasseur d’exoplanètes
Le CNRS

Première lumière pour SPIRou, le chasseur d’exoplanètes



SPIRou, le nouveau spectropolarimètre et chasseur de planètes développé pour le télescope Canada-France-Hawaï (TCFH), vient de collecter avec succès sa première lumière d’étoile. Dix ans après sa conception et au terme de quatre mois intensifs d’installation au TCFH, cet instrument international porté par la France va bientôt pouvoir débuter ses missions scientifiques : la détection d’exoplanètes autour de naines rouges voisines du Système solaire et l’étude des étoiles et des planètes naissantes. La conception et la construction de SPIRou a impliqué de nombreux laboratoires français parmi lesquels l’OSU Institut Pythéas et son site de l’Observatoire de Haute-Provence et le Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM). Il a ensuite été intégré à l’Irap de Toulouse avant d’être livré à Hawaii.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site