Accueil du site > Actualités > Production d’électricité : quand des enzymes rivalisent avec le platine
Le CNRS

Production d’électricité : quand des enzymes rivalisent avec le platine



Une biopile aussi efficace qu’une pile à combustible au platine : c’est la prouesse qu’ont réussie des chercheurs du laboratoire de Bioénergétique et ingénierie des protéines (BIP), en collaboration avec le Centre de recherche Paul Pascal (CRPP) et l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (IUSTI). Trois ans après leur premier prototype de biopile, les chercheurs viennent de franchir une nouvelle étape en augmentant ses performances et sa stabilité. Cette biopile pourrait, à terme, offrir une alternative aux piles à combustible nécessitant des métaux rares et coûteux, comme le platine. Leurs travaux sont publiés dans Energy & Environmental Science le 17 août 2017.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site