Accueil du site > Actualités > Quantification des flux de nutriments « cachés » le long des littoraux du golfe du Lion
Le CNRS

Quantification des flux de nutriments « cachés » le long des littoraux du golfe du Lion



Les fleuves et les dépôts atmosphériques sont souvent les seules sources d’éléments chimiques à la mer pris en compte dans les régions côtières. Il existe en effet peu d’informations sur les flux d’éléments chimiques transférés au domaine côtier par les décharges d’eau souterraine en mer ou la circulation d’eau de mer dans les sédiments perméables. Un consortium de laboratoires dont le Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE) s’est réuni dans le cadre du projet MED-SGD pour détecter et quantifier les flux «  cachés » de nutriments le long de la côte Bleue, à l’ouest de Marseille, en combinant différentes approches.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site