Accueil du site > Actualités > Résonance magnétique nucléaire : vers la fin de l’enrichissement isotopique ?
Le CNRS

Résonance magnétique nucléaire : vers la fin de l’enrichissement isotopique ?



La Résonance magnétique nucléaire (RMN) du solide est une technique incontournable qui fournit des détails structuraux à l’échelle atomique sans nécessiter d’ordre à longue distance. Mais la faible sensibilité intrinsèque de la RMN ne permet pas d’analyser des molécules organiques sans enrichissement isotopique préalable. Des chercheurs de l’Institut de chimie radicalaire à Marseille (ICR) viennent de proposer une méthodologie qui résout cette difficulté grâce à la technique de polarisation dynamique nucléaire (DNP). Ces résultats sont parus dans la revue Angew. Chem. Int. Ed.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site