Accueil du site > Actualités > Rotors, stators et embrayages : le mécanisme moléculaire du mouvement des bactéries sur les surfaces dévoilé
Le CNRS

Rotors, stators et embrayages : le mécanisme moléculaire du mouvement des bactéries sur les surfaces dévoilé



Les bactéries se déplacent sur des surfaces par un mécanisme demeuré longtemps mystérieux. Les équipes de Tâm Mignot au Laboratoire de chimie bactérienne (LCB) et Marcelo Nollmann au Centre de biochimie structurale (CBS), montrent pour la première fois que chez Myxococcus xanthus, des complexes protéiques contenant un moteur moléculaire se déplacent selon une trajectoire hélicoïdale parallèle à l’axe de la bactérie. L’immobilisation de ces complexes par des adhésines de la membrane externe entraine de ce fait la propulsion de la bactérie par un mécanisme de vis sans fin.Ces travaux sont publiés dans la revue Nature.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site