Accueil du site > Actualités > Stocker plus de méthane grâce à des matériaux flexibles
Le CNRS

Stocker plus de méthane grâce à des matériaux flexibles



Le stockage d’un carburant comme le méthane intéresse particulièrement l’industrie automobile. On sait depuis longtemps qu’il est possible de stocker sous pression davantage de gaz lorsque le container est rempli de matériaux poreux que lorsqu’il est vide, à cause du phénomène d’adsorption. Des équipes du Laboratoire matériaux divisés, interfaces, réactivité, électrochimie (MADIREL) et du Department of Chemistry viennent de synthétiser un nouveau matériau hybride inorganique-organique, flexible, avec lequel ils ont obtenu des capacités de stockage supérieures à celles observées avec d’autres composés de la même famille. Ces résultats sont parus dans la revue Nature.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site