Accueil du site > Actualités > SunRiSE : mesurer la vitesse de synthèse des protéines par cytométrie de flux
Le CNRS

SunRiSE : mesurer la vitesse de synthèse des protéines par cytométrie de flux



La vitesse à laquelle les ribosomes synthétisent les protéines influe sur l’efficacité du repliement des protéines et la stabilité de l’ARNm et a récemment été proposée comme un nouveau moyen de régulation de l’expression génique. Mesurer cette vitesse ex vivo, notamment au niveau de la cellule unique est un véritable défi. Les chercheurs Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CIML) ont développé une méthode, baptisée SunRiSE, qui permet 1) de déterminer la vitesse moyenne à laquelle les ribosomes traduisent les protéines, 2) d’interroger en parallèle différentes populations cellulaires et 3) d’identifier les facteurs ayant un impact sur cette nouvelle régulation de l’expression génique.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site