Accueil du site > Actualités > The Bourne identity, ou la mémoire des cellules souches d’un ver immortel
Le CNRS

The Bourne identity, ou la mémoire des cellules souches d’un ver immortel



Grâce à l’étude d’un petit ver plat aquatique, la planaire, des chercheurs de l’Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE) et leurs collaborateurs ont identifié une nouvelle voie de défense contre le staphylocoque doré impliquant les cellules souches. Cette étude a été publiée le 24 avril 2017 dans la revue Biomédecine.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site