Accueil du site > Actualités > Un canal ionique à l’origine des céphalées par abus médicamenteux
Le CNRS

Un canal ionique à l’origine des céphalées par abus médicamenteux



La migraine est une pathologie qui touche environ 7 millions de personnes en France, majoritairement les femmes. La surconsommation d’antalgiques ou d’antimigraineux peut transformer les migraines épisodiques en migraines chroniques. Dans un article publié dans la revue Nature Communications, les chercheurs dont Patrick Delmas, chercheur CNRS au Laboratoire de neurosciences cognitives (LNC) ont montré que les céphalées par surmédication résultaient de l’hypersensibilité du canal sodique Nav1.9 au monoxyde d’azote, un gaz qui peut être libéré par l’ingestion d’aliments riches en nitrates.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site