Accueil du site > Actualités > Un chaudron bouillant après la disparition des dinosaures
Le CNRS

Un chaudron bouillant après la disparition des dinosaures



Il y a 66 millions d’années, un astéroïde percutait la Terre au large du Yucatan actuel, provoquant la disparation des dinosaures et laissant derrière lui le cratère de Chicxulub. En 2016, un forage profond a révélé que ce cratère avait abrité un système hydrothermal qui avait altéré chimiquement et minéralogiquement environ 150 000 km3 de la croûte terrestre. D’après une nouvelle étude du Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (Cerege), ce système pourrait avoir fourni des conditions idéales pour la vie microbienne. De tels systèmes ont dû exister par milliers pendant la période de bombardement intense que la Terre a connue il y a 3,8 milliards d’années : la vie aurait donc pu y apparaître.

 

Rechercher

sur le site de la délégation

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site